J 15 / I Piccoli Niente di Napoli

C’est aujourd’hui que je quitte mes amis galeristes Chantal et Antonio , qui m’ont si gentiment accueilli dans leur home-gallery pour ce beau Projet « MAD OF NAPLES AND SOMMA VESUIVIO ».
C’est non sans regrets que j’abandonne aussi mon atelier improvisé, perché sur les toits de Naples .
La collecte de Petits Riens napolitains a été bonne, et le travail n’est pas fini !
( Il me reste à photographier, à publier ici et ailleurs, à partager avec touts mes nouveaux amis italiens qui se sont impliqués dans ce projet, enfin à ordonner et relier tous mes Piccoli Niente lorsque je serai de retour à l’atelier.  Retour à Naples dans quelques mois pour exposer tout cela !
Peut-être en ferons-nous un  livre ? Pourquoi pas ? 

Grazie Mille ! Tous mes remerciements vont à :
– Chantal Lora et Antonio Nicola Ciervo, de Monteoliveto Gallery,
– l’association de Vesuviani in Camino, et particulièrement Mimmo  et Sasy di Sapio,
– l’association Vulcano Metropolitan , et  particulièrementPasquale della Monaco,
– l’association Heartourism,  avec une mention particulière pour mes deux guides-assistants-réalisateurs Antonio Pisopo et Michele de Luca Cigale,
– les jeunes et leurs professeurs, Marianna , Tina,  de l’école « Asoltando i Bambini », 
le lycée hôtelier Scola Alberhiera Ugo Tognazi, les étudiants et leur professeur Antonella Di Diana,
– Mais aussi Teresa, Marco, Mimma, Vincenzo et toutes les personnes dont je n’ai pas su citer les noms , mais tous m’ont si bien accueilli et reçu pour faire découvrir légion, leur histoire et leur tradition, GRAZIE MILLE encore !

 

 

J 7/ I Piccoli Niente

Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2018

 

Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2018

De la vigne aux vins, c’est tout naturel !
Lacryma Christi del Vesuvio : les larmes du christ du Vésuve 

« Lorsque Lucifer fut chassé du Paradis, il arriva à Naples où il laissa parler sa fureur et où il corromput jusqu’aux plus honnêtes gens. A la vue de cette décadence, le Christ, depuis le Vésuve, se mit à pleurer et là où ses larmes touchèrent la lave, une vigne se mit à pousser ».

J6/ Mad for Naples and Somma Vesuvio

Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2018

La Partita della Montagna, c’est un rendez-vous habituel quand on vient du côté de Naples. J’ai eu le plaisir et la chance de faire cette traditionnelle excursion  au gran Cono di Vesuvio avec les collégiens d’une école de Massa di Somma , accompagnés d’Antonia et de Tina, deux jeunes enseignantes qui encadraient la sortie et avec qui j’ai passé la journée.
Un peu plus tôt dans la matinée, Tiziano était venu me chercher à la gare. Et à peine débarquée du train, nous sommes montés dans le minibus à l’assaut de la route qui monte aux flancs du Vésuve. 
Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2018

La montée s’effectue à pied jusqu’au sommet du promontoire. Je me sentirais presque  sur les traces du Grand Tour en Italie que faisaient les artistes des temps passés…
Il y avait bien un téléphérique avant, mais il a été détruit lors de l’éruption de 1944.. Dommage, les mules ne sont plus là pour accompagner les voyageurs, qui sont d’ailleurs beaucoup plus nombreux que sur mes dessins…
Moi je regarde le cratère , le cône, que je ne trouve pas si impressionnant finalement. Mais la couleur est belle : un gris aux reflets argentés qui va bien avec le graphite aquarellé. Je serais bien restée un peu plus longtemps : un petit peu de vert pour la végétation qui couvre, une petite fumerolle par- ci, d’autres par là, mais je n’ai pas le temps d’aller plus loin dans le dessin. Je rate déjà les explications érudites d’Antonia … Il me faut suivre le groupe qui m’a déjà distancé . 

Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2018

Le chemin se poursuit sur le bord du cratère, révélant progressivement le panorama sur le golfe et ses îles, de Naples à Sorrente. Antonia a préparé pour chacun de ses élèves un joli Leporello de papier blanc. Ils m’attendent , déjà installés sur de grandes couvertures qui les protègent de la poussière. C’est la pause- dessin.
Quel bon moment !

Ecoutez donc l’ambiance du minibus lors du retour à l’école : les collégiens de Campanile ne m’ont pas l’air malheureux  !

 

 

 

Jeudi 26 Avril 2018/ I Piccoli Niente di Napoli

Et voilà ! Le temps passe vite et le 26 avril, ce sera déjà la fin de cette belle résidence artistique à Naples. Alors notez bien la date ! 

30712988_731367153739115_7772208515324782237_n

Jeudi 26 avril à 18 heures dans le siège napolitain de la prestigieuse Ligue Navale Italienne au Molosiglio, nous serions heureux de vous rencontrer autour d’un cocktail pour vous présenter le travail de l’artiste française Bénédicte Klène, plasticienne et chroni-croqueuse.
Ses « Petits Riens » nous parlent d’art, de culture, de traditions, de miracles, à travers les dessins et les sons qu’elle a recueillis au cours de son séjour à Naples et sur le territoire vésuvien.

La rencontre fait partie du Projet « Mad for Naples and for Somma Vesuvio » réalisé avec les associations Vésuviennes « en Chemin » et « Volcan Métropolitain » et avec le support des associations locales « en Écoutant les Enfants » et « Heartourism »

https://www.facebook.com/events/576577792715091/