« RESPIRER »

Grand plaisir d’apprendre que je participerai à la Biennale d’art Contemporain de Cachan avec mes Panoramas des Petits Riens des Petits Bouts du Monde ! Le Groenland et Paris seront aux cimaises de l’Orangerie et de la galerie du Théâtre du 6 mai au 6 juin 2020 pour vous faire « RESPIRER »! Biennale Cachan

23. II. 2019. 68° 44′ 445 » N 52° 21′ 842 »W

Ce jour-là était un samedi. Un peu plus tôt dans la journée , avant de dessiner Jens Peter, nous avions quitté Le Manguier, toujours pris dans la glace de la baie de Qammavinguaq, située au sud de l’île d’Akunnaaq, pour rejoindre plus au nord le village.

Cette fois,  Phil le marin, le capitaine du Manguier, nous a fait prendre un autre chemin qui serpente plus à l’ouest, plus long que celui qui traverse l’île en ligne droite. Comme les habitants du village passent par là pour chercher l’eau du lac , on l’appelle « la piste des motoneiges ».

D’après Phil, si le blizzard souffle ou quand la visibilité est mauvaise, on a moins de risque de se perdre dans la toundra enneigée si on sait repérer les traces qui mènent au point d’eau qui n’est pas si loin du bateau …

Les Petits Riens © ADAGP / Bénédicte Klène. Résidence Artistes en Arctique 2019  © Philippe Hercher/  Résidence Artistes en Arctique 2019Mais en ce jour de février, un immense et superbe ciel bleu s’imposait majestueusement et j’ai profité de cette belle lumière incandescente pour faire une halte en cours de chemin et  dessiner mon premier panorama. 

J’avais bien essayé d’anticiper les choses et je m’étais bricolé une « boîte à dessiner » censée protéger mes mains du froid et du vent, mais finalement, cela s’est avéré ni facile ni maniable à utiliser… Et encore ! vous sourirez en apprenant la présence d’un tapis chauffant qui n’a jamais fonctionné parce que le fil qui le reliait à la batterie était le premier à ne pas supporter les températures négatives ! Mac Gyver n’a jamais essayé de dessiner en Arctique !

Et puis quand je me suis installée sur le bout de rocher qui dépassait de la neige, j’ai aperçu plein de petites crottes : je m‘étais assise juste au dessus du gîte du lièvre des neiges, à moins que ce ne soit au dessus du trou des petits hommes sans nez de la banquise… Alors je me suis éclipsée le plus discrètement possible et je n’ai surtout rien dit à personne pour ne pas provoquer l’esprit des Quivitoks !

 

Bye Bye Saint Briac ! (#3/4)

Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2019

18. IX. 2019. 15H40- 17H40. 48° 37′ 38 »N 2° 9′ 1 » W
Vue du chemin des douaniers
vers l’Islet et la presqu’île du Perron

Dessin à l’encre de chine sépia , rehaussé de cire aquarelle sur papier crème Vivaldi 260 g
Leporello, 12 volets (12,5 X 20 cm) longueur dépliée 150 cm
Carnet relié et estampé

Les Petits Riens © ADAGP / Bénédicte Klène. Résidence Saint Briac en croquis 2019

Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2019

19. IX. 2019. 11H23. 48° 35′ 31 »N 2° 8′ 39 » W
Vue de la plage de la Grande Salinette vers le château du Nessay

Dessin à l’encre de chine sépia , rehaussé de cire aquarelle sur papier crème Vivaldi 260 g
Leporello, 7 volets (14 X 9 cm) longueur dépliée 63 cm
Carnet relié et estampé

Bye Bye Saint Briac ! ( # 2/4 )

Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2019

19. IX. 2019. 15H11. 48° 37′ 55 »N 2° 8′ 13 »W
Le Port Hue. Vue de la terrasse du Golf de Dinard.  (Coll. particulière)
Dessin à l’encre de chine pigmentée sépia, rehaussé d’aquarelle,
sur papier Aquarelle Arches. 18 X 51 cm

Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2019Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2019

19. IX. 2019. 16H20-17H25. 48° 37′ 54 »N 2° 8′ 24 »W
Dessin à l’encre de chine 
pigmenté sépia , rehaussé de cire aquarellée
sur papier crème Vivaldi Canson 260 g
Leporello , 9 volets (9 X 14 cm), longueur : 81 cm en déplié.
Carnet relié et estampé à l’atelier