Continuer à lézardessiner

18. IV. 2020. 17H 57. 48° 8′ 35 »N 1° 40′ 51 »W.
Continuer à lezardessiner au jardin, pour ne pas rater le spectacle des lavandes papillons en train d’éclore et de déployer leurs ailes.

Mais voilà un dessin -typon qui attendra un peu son tirage cyanotype. Il faut que je range l’atelier, c’est devenu trop le bazar !

17. IV. 2020. 47° 46′ 16 »N 3° 33′ 27 »W

De l’atelier aux bords de mer, le dessin nous emmène loin en balade dans ses leporellos de papier. Le confiment perdure et je poursuis mes expérimentations de cyanotypes…

Voilà peut-être une piste de travail pour de prochaines petites éditions d’artiste ?
Un virage en bleu pour la série des PANORAMAS DES PETITS RIENS DES PETITS BOUTS DU MONDE ?
# Confinement créatif # Respire

11.IV. 2020. 48°8’35 »N1°40’51 »W

Après les branches du pin, puis celles du cerisier, c’est au tour du noyer de se laisser dessiner quand il déploie ses chatons et débourre ses feuilles.

Confinement au j(ART)din d’avril : l’atelier cyanotypique des Petits Riens.

Confinement créatif au J(ART)din. Je poursuis les expérimentations de l’atelier cyanotypique des Petits Riens pour m’évader de toute la solitude, de la pesanteur et de l’anxiété du confinement. Alors je dessine avec mes feutres de sérigraphe sur une feuille transparente d’emballage de fleurs pour en faire des tirages cyanotypes que révèle la lumière du soleil.
J’aime l’idée d’ un travail sur le paysage avec le concours de la nature.