J 6 / I Piccoli Niente della prima sera

18. IV. 2018. 22H48 WEB G18. IV. 2018. 22H48 WEB D

18. IV. 2018. 22H48 WEB D

Quoi de mieux qu’un bon dîner pour faire connaissance ? Et même si je ne parle pas encore italien, on se comprend toujours autour des bons plats de la cuisine napolitaine . Un peu de français, une pointe d’anglais et une assaisonnement d’italien  finissent toujours par faire aboutir les échanges !

Grazie Mille , Mimmo e Sasy, e grazie a tutti voi per avermi fatto apprezzare i buoni piatti della cucina tradizionale napoletana e per questa simpatica e calorosa accoglienza !

J6/ Mad for Naples and Somma Vesuvio

Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2018

La Partita della Montagna, c’est un rendez-vous habituel quand on vient du côté de Naples. J’ai eu le plaisir et la chance de faire cette traditionnelle excursion  au gran Cono di Vesuvio avec les collégiens d’une école de Massa di Somma , accompagnés d’Antonia et de Tina, deux jeunes enseignantes qui encadraient la sortie et avec qui j’ai passé la journée.
Un peu plus tôt dans la matinée, Tiziano était venu me chercher à la gare. Et à peine débarquée du train, nous sommes montés dans le minibus à l’assaut de la route qui monte aux flancs du Vésuve. 
Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2018

La montée s’effectue à pied jusqu’au sommet du promontoire. Je me sentirais presque  sur les traces du Grand Tour en Italie que faisaient les artistes des temps passés…
Il y avait bien un téléphérique avant, mais il a été détruit lors de l’éruption de 1944.. Dommage, les mules ne sont plus là pour accompagner les voyageurs, qui sont d’ailleurs beaucoup plus nombreux que sur mes dessins…
Moi je regarde le cratère , le cône, que je ne trouve pas si impressionnant finalement. Mais la couleur est belle : un gris aux reflets argentés qui va bien avec le graphite aquarellé. Je serais bien restée un peu plus longtemps : un petit peu de vert pour la végétation qui couvre, une petite fumerolle par- ci, d’autres par là, mais je n’ai pas le temps d’aller plus loin dans le dessin. Je rate déjà les explications érudites d’Antonia … Il me faut suivre le groupe qui m’a déjà distancé . 

Les Petits Riens © ADAGP Bénédicte Klène. 2018

Le chemin se poursuit sur le bord du cratère, révélant progressivement le panorama sur le golfe et ses îles, de Naples à Sorrente. Antonia a préparé pour chacun de ses élèves un joli Leporello de papier blanc. Ils m’attendent , déjà installés sur de grandes couvertures qui les protègent de la poussière. C’est la pause- dessin.
Quel bon moment !

Ecoutez donc l’ambiance du minibus lors du retour à l’école : les collégiens de Campanile ne m’ont pas l’air malheureux  !