J(ART)din de couleurs en pâlis

2009. 
Oeuvre de la commande publique du CNAP (Centre National de Arts Plastiques), réalisée avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication – Délégation aux Arts Plastiques et Direction régionale des Affaires culturelles de Bretagne – dans le cadre de la construction de la médiathèque de Renac. 

L’oeuvre conçue à Renac est à la fois un jardin de plaisir et un jardin expérimental qui rejoue discrètement du thème du jardin de collection.
C’est d’abord un jardin de parcelles qui rappelle l’origine du nom « Renac » et fait un clin d’oeil à la tradition des jardins « de curé » envahis par des plantes vivaces, jouant ainsi de l’ordre et du désordre. 
C’est un jardin qui associe minéral et végétal en juxtaposant pâlis et bouquets de plantes, dont certaines à caractère ethnobotanique. 
C’est aussi un jardin de couleurs qui peut fournir la substance matérielle de la peinture, un jardin pour fabriquer des couleurs….Un jardin de peintre ! 

Les palis de schiste—éléments ancestraux si familiers du paysage de Renac – sont repris ici de manière contemporaine pour former un enclos minéral qui protège et abrite ces plantations botaniques d’un genre particulier, mélangées à d’autres essences décoratives plus communes.
Alors que sur chacune des pierres du jardin, on peut lire le nom latin des végétaux collectionnés pour produire les pigments et les couleurs du peintre et du coloriste, un jeu de treize petits tableaux, présenté à l’intérieur de la médiathèque, associe l’image de chaque plante tinctoriale avec la couleur qu’elle fournit en pigments, colorants et teintures. Le dispositif fait dialoguer l’extérieur (le jardin) et l’intérieur (la médiathèque) comme une invitation à la curiosité et à la découverte.

Fiche technique
– Sol en béton désactivé, lignes de Gneiss beige dessinées selon le tracé régulateur d’une grille (élément—module carré : 1, 25 m de côté).
– Trois massifs de jardinières (28,5 m2), répartis en :
• Seize carrés de plantations bordés de Gneiss beige, dont deux carrés surélevés par des murets de pierre (hauteur : 0, 25 cm)
• Un carré—vasque d’eau en ardoise (profondeur: 0,20 m )
• Un carré—miroir d’eau, composé d’une dalle d’ardoise bordée de cailloux noirs polis. • – – Treize palis de schiste (hauteur : environ 1m), gravés au nom des treize plantes tinctoriales initialement en culture dans le jardin.

– Treize tableaux en résine Trespa (20 X 30 cm), gravés et rehaussés de couleurs (peinture acrylique).

Maîtrise d’ouvrage : Mairie de Renac.
Réalisation : Chantier Nature et Patrimoine des communes rurales du Canton de Redon. Gravure des palis: LP La Roquelle (CAP métiers de la pierre, Mention complémentaire: gravure sur pierre). 50207 Coutances.

 

Et si vous laissiez à votre tour un PETIT RIEN ? ... à partager !

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s