14. II. 2019. Enfin à bord du Manguier !

Pour vivre à sept sur un bateau pris dans la banquise à l’autre bout du monde, dans des condition hivernales, il faut bien s’organiser ! Et ça, visiblement, Phil le Marin, le capitaine du Manguier, sait bien le faire et nous briefe dès le soir même de notre arrivée ..

Les Petits Riens du Groenland © ADAGP Bénédicte Klène. Résidence Artistes en Arctique 2019

Le programme est prêt et les quarts journaliers sont déjà prévus : ceux  de vaisselle et de cuisine se font à deux. Il faut aussi faire un peu de ménage et de nettoyage dans le carré, vider le compost dans un creux de glace du petit iceberg pas très loin du bateau, préparer le pain dès le matin pour qu’il ait le temps de lever avant de gérer sa cuisson dans la journée, et aussi faire le plein des bidons en allant chercher l’eau au lac sur l’île à côté.
Nous apprenons que, même sur la banquise, le risque premier sur un bateau reste l’incendie, alors il va  falloir repérer où sont les extincteurs et apprendre à s’en servir !  

Premier dîner à bord du Manguier et premiers portraits… Je sens que je vais me régaler ! 

Un Petit Rien ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s