17H35. La descente du Guil

Les Petits Riens © Bénédicte Klène. 2013

Les Petits Riens © Bénédicte Klène. 2013

« Millenium », « Coupe-gorge », « L’ange gardien » ou « Triple chute » : ce sont les noms des passages réputés de la rivière. Tout va très vite dans la descente du Guil et les sensations sont fortes. Cela commence pourtant doucement, juste le temps qu’il faut pour que l’équipage apprenne à se coordonner. Puis la rivière transforme en une alternance de douceur et de nervosité avec des passages carrément sportifs très impressionnants !
Tout cela n’entame en rien la sérénité des guides qui, non seulement nous apprennent à manier la pagaie, mais nous dévoilent aussi les mille et un secrets de la vie de la rivière.

Les Petits Riens © Bénédicte Klène. 2013

Alors évidemment, le soir on s’est retrouvé autour d’un verre et j’ai pu me lancer dans quelques tentatives de portraits des héros de mes vacances, les « coureurs de rivières »..

Une réflexion sur “17H35. La descente du Guil

Un Petit Rien ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s