27. I. 2012. Polyphonies occitanes

J’ai inauguré Vendredi mon premier spectacle en tant que chroniqueuse officiellement accréditée, ce qui veut dire discrètement éclairée… Quel confort et quel bonheur ! cela me change des soirées passées au TNB à dessiner dans le noir !
Ici, bien installée en hauteur sur la passerelle, je découvre un nouveau point de vue sur les spectateurs, mais le cadrage en plongée n’est pas évident pour les musiciens sur la scène, comme si mon œil et ma main ne pouvaient s’empêcher de rectifier le raccourci dû à la perspective.

Un Petit Rien ?

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s